Powerd911 – Numéro #1 au Canada

Qu’est-ce qu’un bon outil de traçabilité?

tracabilité

Autrement dit, quel est l’outil logiciel que je recommanderais afin de capturer et afficher :

  • comment un attribut d’un modèle logique est représenté par une ou plusieurs colonnes physiques ?
  • comment une structure d’un modèle de données projet référence une structure d’un modèle de données d’entreprise ?
  • comment une entité d’un modèle conceptuel de données réfère à une ou plusieurs entités d’un modèle de données logique?

Posséder un outil de traçabilité permet de rendre les activités d’analyse, de modélisation et d’intégration plus efficace et fournit généralement une plus grande précision que de devoir gérer manuellement ces correspondances par l’entremise d’une feuille de calcul.

Si on pose la question : « Quel outil utilisez-vous dans votre organisation pour gérer ces correspondances? » Généralement on sélectionnera l’un des quatre types d’outils suivant afin de maintenir les correspondances :

  1. Solutions de modélisation sans référentiel ;
  2. Solutions de modélisation avec référentiel de métadonnées ;
  3. Solutions ETL ;
  4. Tableurs / Feuilles de calcul.

Solutions de modélisation sans référentiel

Une solution de modélisation de données sans référentiel peut être utilisée afin de sauvegarder la traçabilité pour de nombreuses organisations. Les architectes de données qui construisent les modèles sont ainsi responsables de la cartographie. En outre, les éléments de données source et cible sont ainsi enregistrées dans l’outil de modélisation.

L’inconvénient est que ce ne sont pas toutes les personnes employé par l’organisation qui ont accès à ce type d’outils ou savent comment l’utiliser. De plus compte tenu que ces solutions de modélisation ne s’appuient pas sur un référentiel les architectes de données doivent définir des attributs étendus ou encore utiliser un champ « Note » afin de conserver la traçabilité des objets entre les divers modèles de données. N’étant pas conçus pour la traçabilité il n’est pas simple d’obtenir des données ou de produire des rapports dans un format de style tableur facile à lire.

Les cinq (5) inconvénients à l’utilisation de ce type de solution sont :

  1. l’absence d’un référentiel central pour permettre la réutilisation ;
  2. la difficulté à produire (rapport, visuel) une cartographie adéquate ;
  3. l’effort manuel qu’il faut mettre afin de maintenir les métadonnées ;
  4. ce n’est pas tous le personnel qui a accès à l’outil ;
  5. absence de portail afin de diffuser l’information ;

Solutions de modélisation avec référentiel de métadonnées

Les solutions de modélisation avec référentiels de métadonnées sont des excellentes solutions afin de réaliser des analyses d’impact et de lignage parce qu’ils permettent de traiter chaque pièce de métadonnées comme des objets distincts qui peuvent se rapporter à un ou plusieurs autres objets. Dans cette situation des entités peuvent se rapporter à un ou plusieurs modèles, des éléments de données peuvent se rapporter à une ou plusieurs entités, etc.

Les trois (3) inconvénients à l’utilisation de ce type de solution sont :

  1. le prix ;
  2. la courbe d’apprentissage ;
  3. ce n’est pas tous le personnel qui a accès à l’outil. À moins que la solution offre un portail et que ce dernier dispose d’un outil de traçabilité.

Il existe plusieurs outils du commerce. L’un de ceux-ci est PowerAMC avec référentiel. Il permet de conserver plusieurs types de modèles (données, affaires, UML, etc.) et offre la fonction de traçabilité, c’est-à-dire d’analyse d’impact et de lignage des interrelations entre les objets.

Ainsi quand on dépose un nouveau modèle conceptuel on peut valider ce dernier par rapport au modèle d’entreprise. Basé sur les concepts et les relations avec les entités existantes correspondantes, le nouveau modèle peut ainsi, s’il y’a lieu, être progressivement ajouté au modèle de l’entreprise.

Solutions ETL

Un certain nombre d’organisations utilise les outils ETL (extraire, transformer, charger) afin de cartographier les métadonnées. L’avantage d’utiliser des outils tels qu’Informatica, Altova MapForce et Microsoft Visual Studio afin de capturer cette cartographie est qu’ils permettent d’augmenter les chances que les modèles de données et les métadonnées correspondantes de cartographie soient utilisés.

Si le modèle de données et les analyses d’impact et de lignage peuvent être importés dans l’outil ils feront économiser du temps aux développeurs ce qui permettra d’assurer un lien plus étroit entre l’analyse et le développement.

Il y a deux (2) préoccupations à l’utilisation des outils ETL pour gérer les correspondances:

  1. la courbe d’apprentissage ;
  2. ce n’est pas tous le personnel qui a accès à l’outil.

 

Tableurs / Feuilles de calcul

Les tableurs sont un choix populaire pour sauvegarder et réaliser des analyse de lignage et d’impact parce que ces outils sont habituellement intuitif et peu coûteux.

La programmation d’un tableur peut être simple ou complexe en fonction de la tâche à réaliser. De plus on peut le personnaliser comme bon nous semble; tout le monde peut lire les résultats et ajouter des commentaires, statut, etc., sans nécessiter l’acquisition d’un logiciel spécialisé

Les deux (2) préoccupations sont :

  1. l’effort manuel qu’il faut mettre afin de maintenir les métadonnées ;
  2. l’absence d’un référentiel central pour permettre la réutilisation.

Laisser un commentaire

Contacter nous
300 characters left